IMAGE RAYON

18 novembre 2017

Les critiques du club de lecture ado – novembre 2017

Quoi de mieux que des avis de lecteurs pour se repérer dans tous ces romans jeunesse ?

Voici des critiques de romans jeunesse lus par nos lectrices du club ado de L’arbre à lire, et rédigées par elles-même :

 

Tortues à l’infini, J. Green, éd. Gallimard Jeunesse, par Cyrille : 

« L’histoire d’une adolescente prise au piège de ses propres pensées, qui tente de percer le mystère d’un milliardaire en fuite. J’ai beaucoup aimé ce livre, dans lequel John Green comme toujours, a su trouver le bon équilibre entre le rire et les larmes en nous racontant cette fois-ci une histoire plus personnelle. Les personnages sont tous très attachants et l’intrigue est très prenante. »

Le livre de Saskia, de M. Pavlenko, éd. Pocket, par Lauriane :

« Saskia a 18 ans et est une fille « normale » avec ses qualités et ses défauts, jusqu’au jour où elle découvre qu’elle est un ange, et qu’il en existe deux sortes : ceux qui sauvent la vie des vivants, et ceux qui prennent les âmes des morts… On s’identifie très bien à l’héroïne, et c’est un livre facile à lire. »

Grupp, de Y. Grevet, éd. Syros, par Irina : 

« Stan et Scott vivent dans un monde futuriste où leur vie est contrôlée par l’implant Longlife. Tout va basculer le jour où Scott se fait arrêter par la police parce qu’il appartient au « Grupp ». L’histoire est racontée par plusieurs personnages et on voit ainsi le caractère de chacun d’entre eux et leur point de vue qui peut être différent même s’ils appartiennent au « Grupp ».J’ai beaucoup aimé ce livre qui était bien écrit, facile et rapide à lire. L’auteur a également co-écrit U4, Kopridwen. »

Eragon, C. Paolini, éd. Bayard Jeunesse, par Axelle :

« Un jeune orphelin sans histoire devient un des plus célèbres dragonniers. Eragon est un personnage attachant, qui, avec sa dragonne Saphira, traverse des aventures pleines de surprises. J’ai bien aimé ce livre car on connait Eragon personnellement. »

Révoltées, de C. Trébor, éd. Rageot, par Salomé :

« Révoltées est un roman de Carole Trébor retraçant la révolution Russe à Moscou en 1917. On suit des jumelles aux caractères distincts. J’ai aimé ce livre pour sa documentation très complète à plusieurs niveaux. La culture futuriste aimée par une des sœurs, et le présent politique dans lequel est engagé l’autre sœur sont complémentaires mais aussi en décalage. Les artistes clament des poèmes révolutionnaires, sans prôner la destruction qui s’abat en dehors du théâtre avec une violence extrême. Les sœurs ont une manière différente d’exprimer leur révolte. Ce livre allie faits historiques et émotion. »